vendredi, mai 04, 2007

L'INDIGNATION JUSTIFIÉE DE SEGOLENE ROYAL

Envoyé par DenisG

Pour bien comprendre ce qui se passe avec les enfants handicapés et trisomiques en France.

"D'abord, les enfants ont été laissés sans AVS (auxiliaires de vie scolaire) pendant 3 ans. La France traitait si mal les enfants handicappés qu'un comité international des droits de l'enfant s'en est ému, rappelant le droit à l'éducation.

la Loi sur le handicap de 2005 a trouvé une parade: l'enfant handicappé est considéré scolarisé s'il est présent sur les lieux de cours dans la semaine. Dans de nombreux cas, c'est 2-3h00 voire deux fois 45mn par semaine, et c'est TOUT. C'est un travesti de mesure, d'une hypocrisie rare. L'enfant fait acte de présence dans l'école mais n'est pas scolarisé (à la différence de ce qu'avait produit la mesure de Ségolène Royal). De plus, sa maman est censée l'emmener (ou son papa) pour ces 2 heures ou ces 45mn hebdomadaires. Donc s'il ne se présente pas, cela n'est pas considéré comme un défaut de scolarisation, on considère que ce n'est pas la faute de l'école mais de la famille. Il est donc comptabilisé comme "scolarisé".
Enfin, en toute dernière minute, le plan Handicap a décidé que les EVS pouvaient être utilisés comme AVS . Une AVS c'est une personne qui s'occupe de l'enfant toute l'année, qui lui apporte son aide ainsi qu'a l'enseignant, afin que l'intégration se passe bien. Elle s'occupe d'un enfant sur plusieurs années et assure un suivi. Elle a reçu une formation. Un EVS est un agent non qualifié recruté sur des contrats de 6 `10 mois NON RENOUVELABLES, ce qui est déjà catatrophique pour la création d'un lien affectif avec l'enfant, pour la continuité des soins et de la relation enfant-enseignant-AVS, et évidemment sans formation, c'est au directeur/à la directrice de se débrouiller avec l'EVS. Ce sont ces personnes dont parle l'UMP.

Résultat: en 2007, les enfants handicappés en France sont dans une situation de détresse extrême -- et ce depuis 2002 et l'éviscération sans conscience du plan Handiscol. C'est pour cela que la façon dont Nicolas Sarkozy a sciemment choisi d'exploiter un sujet sensible et douloureux à cause de ses propres choix budgétaires (se rappeler qu'il était alors responsable de l'économie) est ignoble, d'un cynisme absolu, et ensuite son mépris, sa condescension face à la juste colère de Ségolène Royal qui s'exprimait je crois au nom de toutes les mères de France dont l'enfant est privé d'école, d'une vie normale, de son droit le plus élémentaire, tout cela fait que cet homme est bien "immoral". Il y a des choses qu'on ne peut pas faire, qu'on ne peut pas dire en politique. Il doit y avoir une morale publique.

A noter qu'elle a gardé son sang froid mais qu'elle a très bien exprimé sa colère, et que la réponse de NS était à la limite de l'insulte "vous perdez vos nerfs" c'est dans le même champ sémantique que l'hystérique (crise de nerfs, avoir ses vapeurs, etc) n'est-ce pas? D'ailleurs les commentaires sur "folle hystérique, agressive à faire peur".. sont apparus presque immédiatement sur les forums.

Tout parent ayant des enfants un peu "différents" et ayant eu à les scolariser en France, et particulièrement des parents américains qui sont habitués à exister et à être pris en compte, savent à quel point la situation est outrageusement difficile pour les enfants 'différents' dans
les écoles françaises. Il devrait etre facile de convaincre un liste de chercheurs franco-americains.

Et concernant le droit opposable: quelle idée idiote concernant des enfants. Sachant que le droit opposable existe déjà sur la scolarisation des enfants handicappés, mais fonctionne mal, car les procès durent fort longtemps. Or un enfant doit pouvoir aller à l'école, 4 ans de procès c'est ENORME dans la vie d'un enfant, notamment d'un enfant privé de ses droits. C'est pareil que les crèches: le droit opposable à une place en crèche, c'est un vrai gadget qui ne résoudra rien, car l'enfant, le temps que l'Etat soit appelé en procès, que le procès ait lieu, que l'Etat réponde et obéisse, etc, il n'aura plus besoin d'une place de crèche, il sera à l'école primaire!!!

2 commentaires:

deb7680 a dit…

"A noter qu'elle a gardé son sang froid mais qu'elle a très bien exprimé sa colère, et que la réponse de NS était à la limite de l'insulte "vous perdez vos nerfs" c'est dans le même champ sémantique que l'hystérique (crise de nerfs, avoir ses vapeurs, etc) n'est-ce pas?"
Mais enfin, vous nous prenez pour qui ? Car bien entendu, "immoralité politique" ce n'est pas une insulte... Un grand nombre de téléspectateurs se sont bien rendus compte que Ségolène Royal a surjoué sa colère. Et ce, d'autant plus que son constat - ainsi que le votre - a été considérablement atténué par les médias le lendemain. On a donc bien compris qu'elle cherchait un coup à l'instar de son coup de colère il y a quelques années. C'était tellement téléguidé que le résultat ne s'est pas fait attendre, elle a décroché dans les sondages. Car, chose intéressante, au delà de son sourire, elle s'est dévoilée, elle s'est montrée agressive, irrespectueuse, incapable, comme à son habitude, de répondre à une question précise.
En tout cas, le jour du 1er mai, je m'étais convaincu de voter pour elle, mais son discours de Charlety, le contenu du blog "posture et imposture" de Wild Orion m'ont fait changer d'avis. Alors sa colère feinte, ses non-réponses dans le débat, mais aussi la diabolisation de Sarkozy font que je vais voter blanc. J'ai bien compris que toute cette diabolisation permettait surtout de ne pas parler précisément du pacte présidentiel. D'ailleurs, je n'ai toujours pas de réponse concernant l'ordre juste, qui avec les jurys citoyens, fleure bon l'ordre moral, et je ne parle pas des centres fermés encadrés par l'armée.

wildo a dit…

Voter blanc c'est voter Sarkosy. Si tu ne peux plus faire de choix alors ne vote pas.
Charletty ... ne rien trouver dans ce discours qui puisse avoir une qq résonnance pour toi, me fait plutôt dire: va vote directement pour Sarkosy et assume ton choix.

Le pacte présidentiel si tu veux vraiment savoir comment il s'articule , si tu es vraiment intéréssé, je veux bien prendre du temps au tél avec toi pour te l'expliquer.