samedi, décembre 22, 2007

L'interview de Stockhausen de 1969

Get this widget | Track details | eSnips Social DNA


Retrouvé dans une boîte pleine de vieilles cassettes, digitalisé, réentendu avec émotion ... A l'époque tenir ce genre de discours le plus sérieusement du monde était hors normes. Et on remarquera une chose : à quel point on le laisse parler, il me semble aujourd'hui que même sur Culture on aurait beaucoup plus tendance à couper, saucissonner la parole de l'autre ...
J'ai fait hier une soirée sur Second Life avec cet enregistremnt comme base de reflexion.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci de la transcription de l'entretien de KH Stockhausen. Ce qui frappe, c'est le calme et la maîtrise avec lesquels il s'exprime. Il savait ce qu'il voulait faire, où il voulait aller, quoi qu'il arrive. Vous devez connaître de lui In Absentia sur un film des frères Quay, composition puissante et troublante. Très bon Tapage nocturne mardi dernier avec vous. Je me permets de faire une référence vers la note sur Stockhausen à partir du réseau de micro-blogs multimédia que nous avons créé.
Patrick Ferran - patrick@2or3things.com

wildo a dit…

Bonjour Patrick et merci pour votre intervention et votre écoute. Oui, la voix de KS est exceptionnelle. Dans cette façon claire et posée de rendre compte de son expérience du travail de la composition, il n'y a aucune place pour le doute, tout est profondémment ressenti, assumé, les choses vont de soi. Parfois, mais exprimé avec beaucoup d'élégance il y a cette gène de communiquer sur qq chose qu'il est au fond difficile de percevoir, si tant est qu'on ne l'aurait pas vécu soi-même. Il est très fin.
Les Frères Quay sont mes réalisteurs préférés "Stille nacht " est un ovni qui m'a toujours faciné - et leur premier long métrage "l'Accordeur de tremblement de terre " fait parti des films qui continuent a me faire entrer dans une salle de cinéma ...

wildo a dit…

Merci pour votre mise en lien ...