jeudi, mars 29, 2007

Qwartz Electronic Music Awards


Vendredi dernier, le 23 Mars j'etais invitée a la remise des prix du Qwartz Electronic Music Awards qui se produisait pour la 3 eme année au Cirque d'Hiver de Paris. Une courageuse entreprise que celle d'organiser de façon associative cette soirée de rencontre et de distinctions. Il est clair que les fameuses "Victoires de la musique" n'ayant jamais osé s'aventurer au delà d'une électronique de varièté ou de discothèque, il manquait cruellement dans le paysage de la reconnaissance et du partage, une soirée capable de valoriser les nombreuses tendances et la grande fertilité de toutes les musiques électroniques du monde.

Vaste entreprise donc, qui doit tout a son initiateur Alexandre Grauer et également à l'engagement de la Région Ile de France ainsi que des élus socialistes du 11 eme arrondissement de Paris. L'Adami et la Spedidam sont également très engagés aux côté du projet d'Alexandre.













De cette soirée généreusement organisée, ou il ne manquait rien, ni en champagne, ni en cadeaux pour tous les invités, j'ai retenue de très beaux moments de musique.

En particulier avec Leafcutter John qui a ouvert la longue série des Live de la soirée en interprétant deux extraits de son dernier album " the forest and the sea" édité chez Staubgold. Leafcutter se promène dans un folk pleine d'une douceur surrannée qui se superpose avec des couches d'objets manipulés en direct ainsi que du field recording réarrangé. Le tout crée un espace de rêverie, de mélancolie charmante, qq chose de très tendre. Une très jolie prestation.
On pourrait également évoquer Cocoon, electro-rock sur fond multimedia, ainsi que le duo Chinois des Fm3 jouant de leurs Buddha Machines en direct sur la piste.
























Il y a aussi les petites histoires et les grandes peines, comme Pierre Henry ayant fait un malaise , offensé par une Bjork qui se decomanda à la dernière minute pour ne pas prendre ce prix d'honneur qu'il devait lui remettre. Il y a des rendez-vous qu'il ne faut pas manquer dans la vie ... celui là en était un, assurément.
Et puis il y a la lumière ... la force ... le prodige de cette soirée, la standing ovation ... je veux parler de l'incroyable interpretation de Otavio Soares Brandao, pianiste et compositeur Brésilien jouant devant un cirque d'Hiver complètement captif son "Réponse à Shaeffer" d'une façon absolument magistrale. Le piano comme objet sonore, libéré de toutes contraintes, vif, pulsatif, frémissant, large, roulant sans bords, une énergie incroyable. Un pur moment d'émerveillement. Bravo à tous.

13 commentaires:

brianvega a dit…

je n'étais pas à l'évènement,
vos commentaires enflammés sur Otavio Soares Brandao m'ont donné grande envie d'entendre quelques moments de son interprétation sinon un disque ou qqchose : impossible à trouver sur le net.
Où sa musique est elle référencée ? (juste un concert à l'Ina en 2005-pas d'archives sonores)
merci

wildo a dit…

Bonjour Brian, j'ai cherché moi aussi et n'ai rien trouvé! Quelle dommage.
Si qq a des infos je suis preneuse.

brianvega a dit…

tout ce que je peux faire c'est proposer ma propre version au piano, interprétation réalisée en imaginant ce que pouvait être une réponse à Schaeffer

wildo a dit…

Excellente idée Brian !
Je vais en faire autant de mon côté !
:)

wildo a dit…

Je donne un indice suppléméntaire : ce n'était en rien du piano préparé par exemple ...

brianvega a dit…

mais c'est déjà fait, le jour même ou vous avez rentré votre info Qwartz ! allez, je vais tenter de l'esnipser (j'avais l'intuition que ce n'était pas préparé, tout le travail c'est de trouver de l'atonal avec du tonal...)

brianvega a dit…

j'ai placé "réponse à la réponse" (avec d'autres extraits) sur le lien esnips de mon blog-c'est vraiment un coup d'épée dans le vide sonore-je ne voulais pas être trop abstrait, pas trop mélodique.

wildo a dit…

Brian je viens d'écouter et j'aime beaucoup.
Sur quel piano ? virtuel ? tangible ?
;-)

J'essaie de faire ma session aujourd'hui ou demain.

En tout cas très joli déroulé.

brianvega a dit…

c'est un piano Technics, (numérique) 88 touches, au toucher et aux vélocités d'un vrai, vraiment bien échantillonné. Acheté en 90.
Merci

tavinho a dit…

Je vous remerci de vos commentaires à propos de ma performance à la soiré du Qwartz Prix des Nouvelles Musiques.
Je vous informe que mon oeuvre "Réponse à Schaeffer VIII", a été enregistrée à la Radio France par Jehan Richard Dufour le 03 avril dernier. Le président du Qwartz et de ProART- M. Alexandre Grauer - a reçu une copie de ce enregistrement(www.qwartz.org).
Je vous informe aussi que mon oeuvre "Réponse à Schaeffer II-VII" a été également enregistré par l´INA/GRM le 14 decembre 2005 à la Maison Radio France, à l´occasion des mon hommage à Pierre Schaeffer, dix ans après sa mort. Jái un CD de cette pièce.
Je suis à votre disposition pour les renseignement qu´il faut à propos de mon travail de création musicale.
Bien à vous,
Otavio Henrique Soares Brandão
Email: tavibis@hotmail.com

wildo a dit…

Mr Soares Brandau, soyez le bienvenu. C'est un grand honneur et une joie de pouvoir vous lire ici. Encore un miracle de la communication sur internet que j'affectionne tant. Merci infiniment pour les précisions et les liens que vous nous donnez concernant votre travail. Très cordialement. CW

Alexandre a dit…

Bonjour,
Je voulais vous informer que dans peu de temps un reportage sur le Maître Otavio Henrique Soares Brandao sera en ligne sur Qwartz TV, vous y verrez une partie de son concert aux Qwartz le 23 mars dernier, et pourrez écouter en streaming un extrait d'une Réponse à Schaeffer qu'il a enregistrée à Radio France le 27 mars avant de prendre l'avion pour le Brésil. Encore une fois, nous sommes fiers d'avoir pu honorer avec le Qwartz Pierre Schaeffer cet artiste formidable.
Merci pour votre intérêt.
Alexandre Grauer
Président des Qwartz

wildo a dit…

Bonjour Alexandre,

merci pour ces infos et encore bravo pour cette soirée.