vendredi, janvier 25, 2008

Vivre Libre !

Ce qui caractérise les utilisateurs de logiciels libres

"Utiliser des logiciels libres c'est non seulement faire des économies, c'est non seulement se retrouver avec plein d'applications qui nous comblent au quotidien mais c'est aussi et surtout adopter certains comportements (et rompre avec d'autres), participer à un mouvement et, osons le mot, faire partie d'une culture.

Une culture qui favorise l'écoute, l'indépendance et l'autonomie. Une culture de coopération et non de compétition. Une culture aux antipodes de certaines logiques et structures politico-économiques qui nous demandent avant tout d'être des consommateurs passifs."

Lire cet excellent article en entier ici sur framablog.org

5 commentaires:

a number a dit…

D'où viens donc ce désir de repli sur une communauté ?

wildo a dit…

Tu veux parler de Microsoft ? ;-)

wildo a dit…

Pas de repli ici, je ne saisis pas bien les nuances cachées de ta remarque.

number 9 a dit…

C'est le mot "culture" qui m'a déclenché. Trouver un point commun aux différents utilisateurs de logiciels libres revient à en trouver un aux utilisateurs d'informatique. De l'étudiant qui bricole Linux au gestionnaire qui compare les prix de MySQL et d'Oracle, l'éventail est large et les motivations diverses. Mais on dirait qu'en ce moment on cherche à tout prix à définir des "cultures" ou "tribus" ou "communautés" dans lesquelles les gens seraient tentés de se réfugier. Ces communautés existent-elles ? Ce repli aussi ? S'il existe, pourquoi ? Pour ma part je ne vois rien de tel, mais je m'interroge.

wildo a dit…

C'est pas un repli, bien au contraire, regarde les réactions aux quelques propositions que comporte le rapport Attalli par exemple : http://www.aful.org/presse/
Il est déjà suffisant pour mettre le "feu aux poudres" ...
Les démarcations existent, oui, mais elles ne sont pas si rigides, de plus rien n'empêche d'appartenir ou de se sentir proche de plusieurs communautés, ce n'est plus une seule communauté qui te définit mais l'ensemble auxquelles tu te réfère. Facebook en est un miroir parfait.