samedi, décembre 30, 2006

Second Life















Special Second Life


Second Life c'est le truc qu'il faut avoir dans sa ligne éditoriale de fin d'année ...
C'est par un billet paru sur Transnet justement, il y a un mois a peu près, que mon cerveau à fait tilt : Second Life, mais oui, c'est ce "jeu" auquel je m'étais inscrite cet été et que j'avais trouvé si peu avenant. Une éspece de Sim City grandeur planetaire. A l'origine je suis plutôt tournée vers des jeux FPS comme Deux Ex ou des jeux plus softs comme Myst ... Second Life au mois d'Août ne me laissait rien entrevoir de particulièrement excitant- n'étant pas a proprement parler un jeu comme j'avais l'habitude de l'envisager- je laissais tomber et j'allai vaquer à d'autres occupations plus musicales.

Or, vers la fin du mois de Novembre, étant à deux doigts d'acheter un Splinter Cell pour passer les fêtes au chaud, j'ai changée de ligne de mire et je me suis incrite à nouveau sur Second Life. La raison de ce revirement soudain ? Le blog de Wangxiang Tuxing "Second Life et la seconde vie du web". Wangxiang fait partager sur son blog ses découvertes et ses reflexions à propos de ce nouveau terrain d'expérience sociale et virtuelle qu'est Second Life. En parcourant son blog, et après avoir lu les commentaires qu'il avait laissé sur Transnet, j'ai mieux saisi l'enjeu et les subtilités de Second Life. Je suis donc repartie sur Second Life pour faire l'expérience par mes propres moyens.


Un paradis de vie artificielle

Pour ma deuxième inscription, j'ai atteri par défaut sur une île squatté par la communauté des Hobos (des Sdf en qq sorte ...) donc ambiance feu de bois dans les tonneaux, wagons de trains transformés en résidences précaires, canettes de bière etc Mais les Hobos sont acceuillants et chaleureux. Mon premier ami virtuel fût donc un Hobo. Theo Thibaut. Ensuite je suis parti découvrir l'île de Svarga sur les bons conseils de Wangxiang ainsi que le projet de vie artificielle sur l'île de Terminus.
Et là c'est éclatant. L'ancienne île volcanique et luxuriante de Svarga a été conçu par Laukosvargas, une créatrice de textures et d'environnements pour jeux vidéos. Sur Second Life elle a pu exprimer et créer ce qu'elle ne pouvait pas forcément proposer aux producteurs dans notre monde réel. Le résultat est sublime. Svarga est un de mes endroits préférés.
L'île de Terminus, elle, comprend des animaux et des plantes qui sont programmés pour évoluer et se reproduire uniquement dans cette zone. Ce sont des modèles vivants endémiques à cette région artificielle. Ils n'existent donc pas dans notre vie "réelle" ... C'est passionant. J'y ai élu domicile. Par défaut on me trouvera donc là-bas.







Terminus
by night ...








Communautées en tout genre

Partir à la découverte de Second Life est aisé. L'inscription est gratuite et d'autre part les moyens de locomotion sont très avancés : on vole plus qu'on ne marche et on se téléporte d'une région à une autre au moyen d'adressages ou de hubs de téléportation. C'est rapide et ne pollue pas l'environnement. ;-)
Vous trouverez toujours quelqu'un pour vous conseiller sur SL. Beaucoup d'Européens et beaucoup d'Americains sont visibles dans les régions. La communauté Francophone réside sur Area51... mais honnêtement, c'est pas l'endroit que je préfère, c'est très ... "franchouille"... hum, je préfère l'accueil des Americains ou des Asiats.
De façon générale, chaque régions propose une thématique que leurs concepteurs développent avec plus ou moins de brio. Gothique et Dragons, Wargames, Bordels de luxe, sensibilisation au problème du Darfour, Creativ Common, politique etc ... Quand la thématique est communautaire, il vaut mieux jouer le jeu ou bien juste passer discrètement pour jeter un coup d'oeil. Beaucoup de gamer ont complètement recrées les modalités de jeux de rôles de leur jeu préféré dans le vrai monde sur SL. Il y a même des régions très dangeureuses ou vous pouvez risquer votre vie ;-) (mais on ne meurt pas sur SL, on est juste téléporté vers sa maison, ouf ! )
Il y a des accès restreints (des zones privées) sur certaines parties, et des régions qui vous éjectent si vous n'êtes pas membre de leur communauté.
Ci-dessous, l'île de Kona ... thème : l'Orient ... Luxe, calme et volupté ...
















Le fric n'est pas tout ...

On peut parcourir Second Life sans un sou en poche. Par ailleurs, il y a suffisament de freebies pour avoir à sa disposition tous les accessoires nécessaires pour faire un avatar sympa. J'ai même une collection gratuite de maisons préfabriqués, des plantes, des textures, des fringues. J'ai gagné une moto BMW, on m'a offert un maillot de bain, le martini et la bière sont souvent gratuits, la café aussi. Bref, on est très loin du bizness model unique à la Anche Yung colporté par tous les magazines Français ces derniers mois.
Le grand a besoin du petit. En suivant cette règle du Yi-King vous pouvez faire votre trou sur SL en vous affiliant à un groupe qui possède déja une région ou participer à un projet. Par ailleurs il existe une foule de jobs pour gagner des Linden Dollars si vraiment vous le jugez nécessaire. Pour ma part j'adore m'affaler dans les grands poufs qui permettent de gagner des Linden à ne rien faire. C'est une saine philosophie !






Son et musique

Pas de monde sans musique. Et un monde qui ne bruisse plus n'est pas tout à fait vivant. Sur Second Life il y a des sons et de la musique. Mais c'est un monde artificiel ... ;-)
De façon quasi systématique chaque région streame des web radios en pagaille ou fait venir des Dj's virtuels (Les avatars font beaucoup la fête, l'ambiance générale se situe entre Las vegas et Ibizaaaaa). C'est ce qu'on retrouve le plus souvent. Pour les marquage de sons spécifiques, ceux en rapport avec l'environnement ou les actions des avatars, une limitation à 1O secondes maxi de temps d'échantillonnage restreint sacrément les possibilités de design et d'écologie sonore. Tout cela va évoluer bien sûr. On se retrouve donc avec un environnement sonore assez basique, mais ça reste ludique. Des banques de sons sont en vente sur Second Life sous formes de packs thématiques ( vagues, cris d'oiseaux, voitures etc).









Pour les compositeurs et les groupes il est possible de faire des concerts, toujours en streamant via Shoutcast ou Icecast. Il y a déjà des célébrités locales comme Frogg Marlowe qui font la chose en direct de leur salon tout en se regardant jouer dans l'ordinateur, c'est space, mais ça marche.



Sur la magnifique île de Svarga j'ai découvert une installation sonore de Robbie Dingo. la Whisperbox. Le concept de multi-diffusion est simple. Il y a 7 hauts parleurs installés sur un joli ponton en teck. Il faut se mettre au centre du dispositif. Le script démarre quand vous tapez qq chose dans la boîte de dialogue. Chaque mot ou lettre envoie ou modifie une séquence de percussion. Pendant ce temps la box collecte des bribes de phrases glanés auprès des visiteurs du site et les tronçonne en petits bouts. La voix chuchotée est celle de Zarvox, une voix artificielle bien connue sur Mac ;-)
Un dragon, membre de l'île, m'a emmené sur son dos pour faire un jam de percussions Tibétaines un peu plus loin. J'avoue que j'ai trouvé l'expérience géniale. Surtout voler sur le dos d'un dragon ! :) Robbie Dingo construit également des tas de choses, et entre autres, des instruments de musique, comme la guitare pour Suzanne Vega qu'on apperçoit ci-dessus.

Le plus chouette je le garde pour la fin : j'ai rencontré il y a quelques minutes un des démiurges de Terminus. Spécialiste en intelligence artificielle et en robotique. Je l'ai vu arriver de loin et monter bricoler ses robots dans une annexe volante au dessus de l'île. Je me suis mise dans un coin pour l'observer. A la fin de son travail il m'a vue et on a parlé un long moment.
Je lui ai proposé mes services pour son île, question son et musique sur mesure ... Il a accepté. Je vais lui concocter un joli soundtrack.
Pretty cool, non ?















Il y aurait encore des milliers de choses à dire sur SL. Mais je n'ai pas le temps de tout énumérer. Je vous glisse ci-dessous qq liens indispensables, Si jamais l'aventure vous tente ?


Second Life
Second Life Observer
Second Life places
New World Notes


[Second Life]" rel="tag">[Second Life]

7 commentaires:

Wangxiang Tuxing a dit…

Très content d'avoir pu contribuer en partie à ton intérêt pour Second Life. Ton reportage a une âme...

wildo a dit…

Merci Wangxiang. :) You're welcome!

Florence a dit…

ça tombe bien, jene savais pas où passer le bout d'an.
Suis pas sûre d'avoir tout bien compris.
J'ai retenu que:
j'arrive,un dragon me prend en stop , et on boit l'apéro gratis sur une île de rêve, affalée sur un pouf qui gling gling quand on le touche.
Ok j'enfile mes babouches de 7 lieues ...

Anonyme a dit…

Oh lala, Flo si tu t'emmbarque là dedans on te revoit pas avant l'année ... d'après ! lol !

natacha a dit…

Florence, ton reportage, je pense, restitue assez bien l'ambiance.
Je trouve aussi Svarga superbe (cela ne m'étonne pas que ce soit l'île d'une femme), c'est l'une de mes îles préférées avec son installation sonore interactive et les instruments tibétains. As-tu aussi visité la plateforme multicolore flottant dans l'espace ? Comme tu le résumes, en effet, ce qui est intéressant dans ce monde, ce sont les lieux esthétiques et les rencontres qui apportent toute sa substance à SL. La transmission orale aussi est centrale, on apprend les choses par les autres. J'ai hâte de voir plus de résidents de tribus culturelles et créatives. On pourra y explorer de nouvelles choses.... On s'y croisera peut-être ?

wildo a dit…

Merci pour le commentaire Natasha (es tu celle qu'on peut lire sur Wangxiang's blg ?) ... par contre c'est pas Flo qui a écrit l'article c'est moi ;-)
Flo c'est une amie, qui va bientôt essayer SL également.
Pour me trouver c'est facile j'habite sur Terminus.

Natacha QS a dit…

Oups Wildo, je t'ai confondu avec une autre avatar terrienne, je suis nouvelle, excuse moi ;-) Oui je suis Natacha (aka Natacha Salomon) qui a été comme toi taggée par Wangxiang (le résultat ici : lesimpertinents.com)