lundi, janvier 01, 2007

We are the world !

Pour souhaiter mes meilleurs voeux à vous tous en ce début d'année 2007, j'ai choisie la couverture du dernier Time Magazine.
Pour la première fois dans leur histoire éditoriale, la personnalité de l'année est une collectivité toute entière : Ils ont nommés, vous, nous, moi ... c'est à dire tous les nouveaux créateurs de contenu du fameux Web 2.0. Blogs, podcasts, univers virtuels ... A travers tous ces nouveaux médias, nous continuons de progresser doucement, mais nous changeons notre façon de voir, de penser, d'apréhender; l'information, une idée, un concept, une activité, la politique ... bref, nous évoluons Philosophiquement numériquement.

Cette idée me donne le frisson. Le bon frisson.

De mon côté j'ai passée uns soirée de reveillon formidable au Théatre du Châtelet, pour la dernière de Candide. La musique de Bernstein est pleine d'une vitalité qui vous rebooste de pied en cap et les propos de Voltaire sont universels et toujours d'à propos. La mise en scène quand à elle est tout bonnement incroyable.
Et comme le chantent tous les protagonistes de Candide en choeur au final : Le monde n'est pas parfait, mais nous faisons ce que nous pouvons pour essayer de le rendre meilleur.

Bonne année 2007.

2 commentaires:

wildo a dit…

Youpi !

Retransmission sur Arte et France Musique le 20 janvier 2007 à 22h30

Quelques précisions concernant ce spectacle :

Candide de Leonard Bernstein d’après Voltaire, livret de Hugh Wheeler, librement adapté par Robert Carsen et Ian Burton, mise en scène Robert Carsen, chorégraphie Rob Ashford, décors Michael Levine, costumes Buki Shiff, Ensemble Orchestral de Paris, direction, direction John Axelrod, chœur du Théâtre du Châtelet direction Stephen Betteridge. Avec Lambert Wilson, William Burden, Anna Christy, Kim Criswell, John Daszak, Jeni Bern, David Adam Moore, Ferlyn Brass…Et les danseurs du Châtelet.-

Patrick W a dit…

Hé ! on ira tous le 20 janvier sur notre canapé/fauteuil ou encore lit préféré pour voir et écouter Candide sur Arte ...
en attendant, bonne année 2007 à toi !