dimanche, août 28, 2005

Se sentir enfin chez soi ...


Après tant de pérégrinations dans le ventre sans fin du net, il me semble avoir trouvée un bout de rocher sur lequel je vais pouvoir ammarrer mon esquif. La musique indé sur le net je connais ça depuis le début. L'indé de chez indé, celle faite à la maison, avec son studio, style fromage de chèvre, direct de la productrice à l'écoutatnt (consommateur je n'aime pas ça du totu). Je suis passée par France Mp3 qui était prometteur et sympathique, grâce à la houlette d'un ex DA Sony, Olivier Lebeau, qui est aussi un grand fan de musique electro et expé. Malheureusement cette plateforme fût absorbée par Vitaminic, une grosse machine à merde musicale, dont je me défis immédiatement. J'ai essayée de prendre racine sur em411.com, mais sans grand résultat, je consulte plus le site que je n'y partage quoi que ce soit, c'est Us et pas très open sur le monde... J'ai découvert il y a deux ans une radio net libre qui me plût immédiatement Systrum Sistum, mes morceaux passent régulièrement là-bas. Systrum collabore avec un site de vente de musique electro subliminaltapeclub.com. Le tape club m'a embauchée, mais les ventes ne décollent pas ;-) ce qui ne m'étonne guère. De fait je prevois dans un avenir très proche de publier ce premier album sous licence Creative Commons et de le rendre disponible en Shareware en attendant de pouvoir l'éditer comme il se doit, qu'il puisse exister, car en définitive c'est tout ce qu'on désire en tant que créateur, non ?

4 commentaires:

brian holden a dit…

j etrenne alors ?
j'admire ton courage . moi faire un disque pour en vendre deux cent ( enfin 20 ... ) oeuvrer dans un genre sans public ... tout ça ... ce qu'on appelle l'underground . j'ai donné et ça me deprime . j'aasimile ça au masochisme .
Par chance , j'oeuvre dans un style moins hermétique . ON va dire .
Enfin un peu moins .
Mets un boum boum classe derriere , dis que c'est de l'electro et ça existera peut etre , non ?
et une chanteuse en cuissardes . Et fait un live au Pulp .
plus serieusement, j'evite en ce qui me concerne d'en rajouter dans mes influences les plus noires .... d'habiller mon truc afin que ça existe un peu ...
le but c'est de parler a un public, ou de se faire plaisir, ou encore de faire ce quon croit etre de l'art ?
en ce cas , j'ecrirais de la poesie a compte d'auteur !
a quoi bon ?

wildo a dit…

Eh bien, si je m'attendais! Brian ! Merci pour ton mot. En fait j'ai un public assez intimiste mais un public tout de même. Je ne souffre pas vraiment de reconnaissance, mais de pouvoir de diffusion. C'est pour ça que j'envisage la licence Creative Commmons.

Pour la chanteuse en cuissarde je vais réfléchir ! lol !

Patrick a dit…

Oui, sur un Net Label en Licence CC , c'est ce que je fais pour mes morceaux... pourquoi faire de la musique si c'est pour que personne l'écoute ? Et ça télécharge, crois moi mon amie...

Patrick

wildo a dit…

Pour Patrick,

après le bruit de l'Apple Expo un peu de calme.

Je voudrais donc mettre mes songs en CC, je suis allée sur le site, trouvé la version française
ils parlent d'une version de CC la 2.0 qui est plus en adéquation avec le droit français ...
Pendant ce temps à la sacem je crois comprendre qu'il n'y a pas d'arrangement possible entre
le fait d'être membre de la sacem d'une part et de pouvoir mettre les mêmes oeuvres en CC d'autre part...

Toi, tu as fait comment ?